• Accueil
  • > Recherche : gateau au chocolat cuillere

Gâteau au chocolat à manger à la cuillère

2082013

Pas besoin d’ajouter des grandes phrases ou grands débats… C est un délice

Gateau qui se mange à la cuillère
Album : Gateau qui se mange à la cuillère
Un délice... Les cuillères étaient bien propres
4 images
Voir l'album

Pour 4 personnes

Ingrédients : 100 gr de chocolat noir, 100 gr de beurre doux, 2 œufs, 25 gr de sucre semoule, 30 gr de cassonade, 20 gr de farine.

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie. Regarder les photos pour faire un montage maison simple du bain marie. Il vous suffit de faire chauffer de l’eau dans une casserole et de mettre votre bol à flotter dedant. Cette technique permet de faire fondre le chocolat et beurre de manière homogène et sans brûler votre beurre.

Retirer ensuite le récipient du bain marie et ajouter aussitôt le sucre. Bien mélanger.

Mettre dans un saladier les œufs et la farine et bien mélanger.

Ajouter délicatement le mélange au chocolat en mélangeant à la marysse.

Garnir des moules individuels. J’ai pris des moules à crème brûlée. Enfourner durant 10 minutes et retirer du four immédiatement. Le cœur doit être légèrement tremblotant pour garder son moelleux.

Laisser tiédir.

Manger froid ou tiède.




Madeleines delhaize

1082013

Des madeleines aux vermicelles de chocolat noir belge… un délice !!!

Madeleines delhaize
Album : Madeleines delhaize
Madeleines aux vermicelles de chocolat pour les novices
4 images
Voir l'album

Pour cette recette, j’ai utilisé des vermicelles de chocolat vendu en Belgique. Là bas, ces vermicelles sont mangés sur du pain avec du beurre… Bref, je leur ai trouvés une autre utilité de mon côté

Pour 37 madeleines

Ingrédients : 3 œufs, 75 gr de miel liquide, 125 gr de sucre semoule, 237 gr de farine à gâteaux avec levure incorporée, 188 gr de beurre doux fondu, vermicelles de chocolat

Mélanger au fouet de manière énergique le sucre et les œufs jusqu’à obtenir un mélange blanc mousseux.

Ajouter le miel et mélanger au fouet.

Ajouter petit à petit le beurre et la farine et mélanger continuellement avec une maryse.

Laisser reposer 3 H à température ambiante.

Ajouter dans votre pâte les vermicelles selon votre gout et mélanger.

Mettre votre pâte avec une petite cuillère dans les moules à madeleines

Enfourner dans un four à 210°C environ 10 minutes.
Attention, bien surveiller la cuisson car elle est courte et dépend de votre four, votre plaque, votre pâte…. Bref on ne laisse pas seules les madeleines dans le four ;).

Bonne dégustation !




Madeleines saveur ceylan

22072013

Dans la série madeleine, je vous propose des madeleines à la cannelle. Pour vous convaincre, elles ont fait l’unanimité auprès de mes collègues.

Madeleines saveur ceylan
Album : Madeleines saveur ceylan
Les photos de ces délicieux madeleines mais hélas sans les odeurs
2 images
Voir l'album

La cannelle, un peu de culture

La cannelle est en fait l’écorce d’un arbre originaire du Sri Lanka, le cannelier de Ceylan. On peut bien sûr cultiver cet arbre un peu partout dans le monde mais la meilleure qualité est produite au Sri Lanka.

Connue depuis l’Antiquité, elle était utilisée par les Egyptiens dans le processus de l’embaumement. On la retrouve ensuite dans de nombreuses préparations allant du Moyen Age (le fameux hypocras) à nos jours (mes madeleines ;) ).

Aujourd’hui, la cannelle est principalement utilisée en cuisine en association avec la pomme ou la prune, dans la préparation de chocolat et de liqueurs, dans la cuisine indienne et orientale mais également dans l’industrie pharmaceutique.

Au fourneau

Pour 37 madeleines

Ingrédients : 3 œufs, 75 gr de miel liquide, 125 gr de sucre semoule, 237 gr de farine à gâteaux avec levure incorporée, 188 gr de beurre doux fondu, cannelle

Mélanger au fouet de manière énergique le sucre et les œufs jusqu’à obtenir un mélange blanc mousseux.

Ajouter le miel et mélanger au fouet.

Ajouter petit à petit le beurre et la farine et mélanger continuellement avec une maryse.

Ajouter dans la pâte de la poudre de cannelle selon votre gout.

Laisser reposer 3 H à température ambiante.

Mettre votre pâte avec une petite cuillère dans les moules à madeleines

Enfourner dans un four à 210°C environ 10 minutes. Attention, bien surveiller la cuisson car elle est courte et dépend de votre four, votre plaque, votre pâte…. Bref on ne laisse pas seules les madeleines dans le four ;).

Bonne dégustation !




Le quatre-quarts by Stephan Franz…

19032013

Apres 25 heures de formation en pâtisserie à l’atelier des sens « Fini le gâteau au yaourt » (dixit Top chef)

Aujourd’hui donc, go for le quatre-quarts d’un chef pâtissier.

Bon le quatre quatre-quarts, vous connaissez … Oui la grosse barre que l’on trouve dans tous les supermarchés composée au tant pour tant de beurre, œuf, farine et sucre.

Stephan Franz lui part contre on le rencontre rarement dans le supermarché du coin. Ce berlinois a été désigné meilleur pâtissier par l’Association des chefs de Berlin en 1999 et qualifié de pâtissier de l’année en 2005 par L’Aral Schlemmer Atlas.

Vous imaginez bien que la recette n’est donc pas si simple… Je vous avoue qu’au départ je me disais facilement un quatre-quarts. Ben pas forcement. Un conseil prévoir beaucoup de bol pour mélanger. Ayant du super chocolat Newtree offert par mon partenaire Cook and Go de Villeneuve d’Ascq, j’ai ajouté à la recette des pépites de chocolat Newtree à la cannelle.

Personnellement je me suis régalée…. le petit gout de canelle qui reste dans la bouche un délice.

Quatre-Quart
Album : Quatre-Quart
Pour quartre-quart pas en forme de barre et au senteur de chocolat et canelle
8 images
Voir l'album

La recette ?!?

Pour 6 cakes ronds individuels

Préparation 50 min Cuisson 20 min

Ingrédients : 120 gr de farine, 143 de beurre ramolli, 23 gr de fécule de pomme de terre tamisée, 7,5 gr de sucre vanillé, 15,4r de miel, 105 gr de sucre semoule, 143 gr d’œufs battus (3 petits œufs), Sucre glace pour la décoration, 60 gr de chocolat Newtree à la cannelle

Petite astuce, pour peser le sucre vanillé et le miel, vive la cuillère à soupe birambeau..

Pour cuire mes cakes, j’ai utilisé des moules siliconés du coup pas besoin de beurré et fariné un plat mais si vous utilisez des moules traditionnels, n’oubliez pas cette étape

Préchauffer un four à 160°C. Tamiser votre farine pour obtenir une farine plus fine et plus fluide. Avec un corne, mélanger le beurre avec la fécule, le sucre vanillé jusqu’à ce que le beurre soit bien enveloppé de fécule et de sucre. Réserver à température ambiante.

Mettre les œufs, le sucre, le miel et une pincée de sel dans un grand saladier sur une bain-marie sur eau frémissante. Ne laisser pas vosœufs au contact du sucre dans mélange et surtout faites attention de nepas cuire vos œufs sur un bain-marie trop chaud. Faire pâtir à la main au fouet quelques minutes. Pour dans un robot, battre à la vitesse maximale durant 5 minutes puis réduire la vitesse et battre le mélange durant 10 minutes supplémentaire. A la fin, vous obtiendrez un mélange bien blanc

Incorporer un tiers du mélange au beurre et mélanger à la spatule pour alléger votre pâte. Ajouter le reste du mélange au beurre délicatement et mélanger. Ajouter de la même manière la farine et à la fin n’oubliez pas les pépites de chocolat.

Verser la pâte dans votre ou vos moule(s). Enfourner 20 minutes pour des quatre-quarts individuel, 50 minutes pour des quatre-quarts grand format. Votre gâteau va lever et dorer. Piquer avec la lame d’un couteau elle doit ressortir sèche. Sortir du four et laisser reposer 10 minutes avant de démouler.

Avant de servir, si vous le désirez-vous pouvez saupoudrer de sucre glace.

Vous pouvez faire un quatre-quarts nature en triplant la dose de sucre vanillé, un quatre-quart aux noix en incorporant 60 gr de noix concassées ou de noisettes grillées. Dans tous les cas, les ingrédients (sauf le sucre vanillé) se mettent à la fin.




A propos de la cuisine aux huiles essentielles

1032013

Bon j’avoue ne pas avoir eu l’idée de moi-même mais suite à la lecture de plusieurs articles et recettes, je me suis dit « Why not ? ».

Il faut se le dire, il y a un côté pratique. Toujours à portée de la main, les petits flacons d’huiles essentielles permettent de remplacer, hors saison, les fleurs et les herbes fraîches : lavande, basilic, aneth… Ou même les fruits et les épices : agrumes, gousses de vanille…. De plus, il y a le côté écologique. Elles sont une bonne alternative aux arômes artificiels. Enfin comme confié au début de l’article, la curiosité ! Ces huiles donneraient aux préparations une saveur et une profondeur qui ne ressemblent pas à celles apportées par les épices en poudre, les zestes d’agrumes ou les herbes séchées.

Je me suis lancé est j’ai acheter chez Brum’ trois huiles essentielles que je vais tester dans les prochaines recettes proposées.

Mais attention, quelques précautions sont indispensables !

Précaution 1 : TOUJOURS utiliser des huiles essentielles bio respectant des normes alimentaires, certifiées Ecocert ou Nature & Progrès.

Précaution 2 : INTERDIT aux femmes enceintes ou allaitantes, aux bébés et aux jeunes enfants.

Précaution 3 : Ne pas confondre cuisine et médecine : on utilise les huiles essentielles pour leur saveur ici, non pas pour leurs propriétés aromathérapiques.

Précaution 4 : Ne jamais les avaler pures ni même sur un sucre, car elles sont très concentrées. Il faut toujours diluer les huiles essentielles dans une substance liquide grasse et/ou sucrée : miel, huile, sirop de céréale, pâte à gâteau… L’eau, le bouillon ou le lait ne suffisent pas, il faut obligatoirement une matière sirupeuse ou grasse.

Précaution 5 : Le dosage s’effectue à la goutte près ! N’incorporez jamais directement l’huile dans le plat avec la pipette, car une goutte malencontreuse est vite arrivée. Diluez toujours la ou les goutte (s) dans une cuillerée de matière grasse ou sirupeuse pour l’incorporer à la préparation. Respectez le nombre de gouttes indiquées dans la recette, ou bien, dans le doute, tenez-vous en à une goutte par plat.

Pour les recettes sucrées

Les huiles sont toujours au top de leur saveur si elles n’ont pas subi la cuisson mais rien de vous empêchent de les mettre dans de la pâte à gâteau.

Les huiles ont bien sûr divers utilisations et puissance d’arômes:

Puissance Compote Confiture Salade de fruits Crème brûlée Gâteau Ganache
Agrumes* + oui oui oui oui oui oui
Vanille + oui oui oui oui oui non
Cardamome ++ oui oui non oui oui oui
Cannelle +++ non non non non oui non
Gingembre ++ oui oui oui oui oui oui
Menthe poivrée +++ non non non non oui oui
Lavande ++ oui oui oui oui oui non

 

Lors de la confection de compote, ajouter les en fin de cuisson de fruits, hors du feu. Pour vos salades de fruit, il vous suffit de délayer l’huile dans du miel ou du sirop d’agave. Pour les crèmes brûlées, il vous suffit de les délayer dans les jaunes d’œufs. Dernière astuce, pour une ganache au chocolat, vous pouvez les diluer dans crème liquide à incorporer au chocolat hors du feu.

Pour les recettes salées

C’est vrai ce n’est pas toujours notre premier réflexes. Mais les huiles sont des excellentes aides pour les recettes salées surtout en hiver quand il devient compliqué de se procurer des herbes fraîches. Pour les diluer, il faut choisir une huile végétale au goût le plus doux possible.

Les huiles ont bien sûr divers utilisations et puissance d’arômes (comme pour les recettes sucrées)

Puissance Clafoutis salé Dip, caviar de légumes Mayonnaise Sauce salade Marinades Purée de légumes
Aneth + oui oui oui oui oui oui
Basilic + oui oui oui oui oui oui
Carvi + oui oui oui oui oui oui
Fenouil + oui oui oui oui oui oui
Thym doux + oui oui oui oui oui oui
Sarriette +++ oui oui oui oui oui oui
Menthe poivrée +++ non non non non oui non
Citron + oui oui oui oui oui oui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez, par exemple, sortir des sentiers battus en faisant une mayonnaise aromatisée avec l’huile essentielle de basilic, l’aneth… ou une purée de légumes aromatisée avec de l’huile essentielle diluée dans une cs d’huile d’olive et ajouter en fin de cuisson.

Enfin, l’utilisation la plus aisée se situe au niveau des sauces salades et des marinades, car il suffit de diluer l’huile essentielle dans l’huile (d’olive, par exemple) de la recette.







arsouilles |
Safran des Prises |
Les gâteaux de Claudine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | cuisine et buffet de mika
| la Cigale Huile d'olive à S...
| DESSERTS