• Accueil
  • > Recherche : blog four neau

Madeleines à la moutarde au miel – Version 2

14102013

Bon ça y est je suis fan des madeleines à la moutarde !

Madeleines à la moutarde au miel – Version 2
Album : Madeleines à la moutarde au miel – Version 2
La version 2 était mis que la première ???
2 images
Voir l'album

Je vous propose cette fois une recette plus corsée que la précédente (lien vers la précédente) pour les plus téméraires. A servir pour tremper dans du caviar d’aubergines ou une sauce fromagère au choix.

Par gout personnel, je n’ai pas mis de fromage mais libre à vous d’ajouter un peu de comté ou emmental à la pâte (environ 60 gr pour les quantités indiquées ci-dessous)

Pour 15 madeleines environ

Temps de cuisson : 10 min par plaque Temps de préparation 10 à 15 minutes

Ingrédients : 2 oeufs, 100 gr de farine avec levure, 3 cs de lait entier, 2 cs d’huile de tournesol, 2 cc bien bombées de moutarde au miel (ou moutarde à l’ancienne si vous souhaitez), sel et poivre.

Dans une jatte, battre les œufs avec la farine. Incorporez le lait, l’huile et la moutarde. Salez et poivrez.

Repartir- dans des moules à madeleines en silicone (une cs par madeleine environ) et enfourner environ 10 min dans le four préchauffé à 180°C.

Les madeleines doivent être légèrement dorées. Ne restez pas trop loin du four car elles brunissent rapidement !!! Bref un incident est si vite arrivé !




Le pliage des feuilles de brick

30092013

Bon je vous avoue j’ai acheté des feuilles de brick en me disant ça va être super simple de faire des samossas maisons…  Oui c’est simple et pratique quand on sait comment la plier sinon c’est une galère.

Aujourd’hui donc pas de recette à proprement dit mais juste un petit tutoriel pour faire des samoussas à vos envies.

Tutoriel Samoussas
Album : Tutoriel Samoussas
Les photos pour mieux comprendre les mots
7 images
Voir l'album

Sur les photos, j’ai pris comme farce de la Bolognaise au bœuf faite maison et des courgettes râpées finement cuites et essorées. Après libre court à votre imagination ! Vous pouvez biensûr décliner au sucré comme au salé.

J’ai eu la chance de trouver non pas des feuilles de bricks mais des rouleaux de feuilles de brick. C’est hyper pratique puisque vous n’avez qu’à découper la forme souhaitée pour faire votre pliage et vous ne perdez pas de matière :)

Découper dans votre rouleau dans le sens de la longueur un rectangle de 5 cm de largueur et voir le pdf  pour les pliagesfichier pdf Pliage feuille de brick

Pour la dernière partie restante, enduire au pinceau à pâtisserie votre brick d’un peu d’œuf battu (l’eau ça ne pas bien) et la replier autour de la feuille.

Il ne vous reste plus qu’à passer le tout au four une dizaine de minutes à 180°C.

A déguster froid, chaud ou tiède…




Canapé à la Sardine au pesto à la truffe noire d’été et pommes ratte

18092013

Aujourd’hui, je vous propose la version SARDINE de la recette Canapé au Jambon cru au pesto à la truffe noire d’été et pommes ratte

Ce toast est moins facile à déguster proprement et l’aspect des sardines peut en rebuter certains mais j’ai eu encore plus de fans que la précédente version

Canapé à la sardine  pesto et pommes de terre
Album : Canapé à la sardine pesto et pommes de terre
La version mer des canapés au jambon cru pesto et pommes de terre
1 image
Voir l'album

Pour la réaliser, il suffit de faire la recette précédente en remplacement le jambon cru par des sardines coupées en deux dans la largeur. De plus, plus besoin du brin de persil et du glaçage au vinaigre.




Comment sucrer autrement ?

12092013

Vous continuez à utiliser du sucre blanc ?!? Il est temps de vous mettre à la page avec de nouvelles manières de sucrer vos desserts et autres … ;)

1. Le sirop d’agave

Ce sirop n’est rien d’autre que la version mexicaine du sirop d’érable, issu lui de la sève d’un cactus. Il a longtemps été réservé à la fabrication de la tequila mais avec la lutte contre la malbouffe il est aujourd’hui utilisé à la place du sucre blanc.

Pour les doses, vous pouvez remplacer 100 gr de sucre blanc par 75 gr de sirop d’agave car il a un pouvoir sucrant 25 % plus important que le sucre. Il est parfait pour assaisonner un thé ou un yaourt et peut même être utilisé pour un produit cuisiné puisqu’il résiste à la cuisson. Un bémol par contre il ne caramélise pas et est 3 à 4 fois plus cher que du sucre raffiné.

Pour votre santé, il possède un index glycémique bas (limite les pics d’insuline contrairement au sucre blanc et donc le stockage de la graisse) mais à forte dose il peut créer des troubles digestifs.

2. Le sirop d’érable

On passe de l’Amérique du sud à l’Amérique du nord… Il est le produit phare du Canada et est obtenu par concentration de la sève de certaines variétés d’érables. On va dire on fait avec ce que l’on trouve… Il faut tout de même 40 L pour fabriquer 1 L de sirop. Ce procédé nous viens des Amérindiens de l’est du Canada et nord-ouest des Etats Unis.

Il peut être utilisé avec vos pancakes mais pas seulement… Il s’adapte pour toutes les recettes et en particulier avec le poisson ou du poulet mélanger avec du beurre et de la moutarde.

Riche en minéraux essentiels, il a comme le miel des pouvoirs antioxydants et anti inflammatoires. Il est aussi moins caloriques que le miel (260 Kcal/100 gr contre 312 Kcal/100 gr pour le miel et 400 Kcal/100 gr pour le sucre).

3. La stévia

The last born !!! La dernière tendance du moment !!! Utilisée depuis des siécles en Amérique du sud, sa commercialisation n’est autorisée que depuis 2010 en Europe. Il est déjà utiliser par taillefine, sprite…

Son pouvoir sucrant est 200 à 300 fois plus élevé que le sucre. On remplace 100 gr de sucre par 2 ou 3 gr de stévia. Autrement dit, on l’utilise en petite quantité ! De plus, il supporte des températures jusqu’à 200°C par contre il possède un petit gout de réglisse.

En plus d’un indice calorique nul, elle présente un indice glycémique nul… Mais à quand les effets secondaires ?

4. Le miel

L’un des plus vieux aliments du monde, il est le premier agent sucrant utilisé.

Vous pouvez l’utiliser froids comme chaud (il supporte la cuisson sans problème) sur tous supports et même avec certains fromages.

Le miel apporte plein de bonnes choses à l’organisme… Vous trouverez tous les détails dans un précédent article

5. Le xylitol de bouleau

Vous croyez qu’uniquement en Amérique on piquait la sève des arbres pour sucrer nos yaourts… Et bien non ? Dans les pays nordiques, on utilise la sève du bouleau sous forme de petits cristaux (comme le sucre semoule). Son avantage, c’est qu’il n’a aucun arrière-gout.

Il se marie très bien aux préparations chauds comme froides mais attention son pouvoir sucrant augmenter de 50 % avec la cuisson.

Pour votre santé, il est bénéfique pour votre balance (40% moins calorique que le sucre blanc et index glycémique faible) mais également pour la santé bucco- dentaire (rafraîchit l’haleine et aide à la prévention des caries)

6. Le rapadura = sucre de canne = sucre complet

Contrairement au sucre blanc, son procédé de fabrication est naturel. Pour 21 kg de sucre, il faut laisser évaporer 10 kg de jus de canne à sucre puis séché et broyé finement le résidu obtenu. C est un sucre non cristallisé, identifiable à sa couleur très foncée et sa texture légèrement humide.

En pâtisserie, c’est l’allié idéal pour apporter un petit gout caramélisé à votre préparation.

Point de vue santé, n’ayant subi aucune transformation ni raffinage il conserve tous les sels mineraux, vitamines et acides aminés de la anne à sucre. In est riche en vitamines B1, B2, B5 et E et apporte potassium, magnésium, calcium, phosphore et fer.

Bref la conclusion… Chacun ça manière de sucrer




Tarte de purée de carottes et de chipolatas

28052013

Encore une fois une tarte avec une pâte faite maison. Pour le façonnage de la pâte, n’hésitez pas à aller réviser via ce lien.

Tarte purée de carottes chipolatas
Album : Tarte purée de carottes chipolatas
Le titre n'est pas allégeant mais en photo ça donne envie
2 images
Voir l'album

Préparation : 20 minutes, Cuisson : 30 minutes

Ingrédients : 400 gr de carottes cuites à l’eau et écrasées, 6 chipolatas cuites et coupées en petits morceaux, 12 cl de lait entier, 6 cl d’eau tiéde, 220 gr de farine, 1 œuf, 140 gr de beurre doux, sel et poivre.

Dans un saladier, malaxer 200 gr de farine, 100 gr de beurre en pommade, 2 pincées de sel et 6 cl d’eau tiède. Former une boule, filmer au contact et laisser reposer au frais (surtout en été) durant 1 h.

Mélanger 20 gr de beurre, 20 gr de farine, la purée de carotte et l’oeuf battu.

Préchauffer un four à 210°C.

Abaisser la pâte dans un moule beurré. La piquer à la fourchette et la faire cuire 10 minutes

Disposer les chipolatas sur le fond de tarte et couvrir de purée de carottes. Enfourner durant 20 minutes.

Démouler et servir avec un salade.




La pâte feuilletée et applications

17042013

Et oui avant de pouvoir utiliser des restes de pâtes, il faut d’abord en faire;). Suite à mon stage chez atelier des sens, fini les pâtes toutes faites. Bon pour la pâte feuilletée il y a encore du boulot.

Je vous présente ici une pâte feuilletée 6 tours.

Pâte feuilletée et applications
Album : Pâte feuilletée et applications
Nouvel essai.... Encore du boulot
14 images
Voir l'album

Pour rappel, un lien vers l’essai de pâte feuilletée inversée

Le tourage à 6 tours

Cette méthode de feuilletage est efficace et rapide. A chaque tour, la pression du rouleau et les pliages successifs suffissent à développer le gluten et on arrive au même taux de gluten qu’un méthode classique.

La détrempe est essentiellement composée de farine. Selon vos envies ou produit, votre détrempe sera plus ou moins humide. Sachez qu’un feuilletage réalisé avec une détrempe humide monte mieux qu’une détrempe sèche.

Le gluten ne s’étant pas développé, la détrempe est assez molle et il faudra donc être attentif à la texture de la margarine à feuilletage ou du beurre. On ne devra pas la travailler à la sortie du froid, mais la mettre à température afin qu’elle soit ramollie et presque aussi souple que la détrempe. La détrempe et la matière grasse doivent être à la même température. Le mieux est qu’elles soient toutes les deux froides.

Vous pouvez ramollir la matière grasse à la consistance de la détrempe en la battant au rouleau (méthode atelier des sens) ou en malaxant avec les mains. Bon à l’atelier des sens pour nous faciliter la tâche nous avions du beurre de tourage Hélas pas dans mon frigo. Le beurre de tourage à l’avantage de fondre moins vite durant le tourage de la pâte. Vous pouvez le remplacer par du beurre sec type beurre des Charentes ou du beurre manié (250 gr de beurre avec 125 gr de farine). Evitez tout de même de confectionner un pâton de beurre avec des petites coupures de beurre.

La pâte feuilletée ne contient pas de levure comme les pâtes levées et donc pas besoin de temps de repos supplémentaire une fois vos réalisations faites. Et oui la pâte n’a pas besoin de pousser.

Malgré de nombreuses « règles », je préfère utiliser un pâton de beurre inférieur à 50% du pâton de farine. Le feuilletage obtenu est identique et à en plus l’avantage d’être moins gras.

Si vous faites trop de tour dans votre pâte, vous risquez de mélanger le beurre et la détrempe. Si vous ne faites pas assez de tour, votre pâte va trop gonfler lors de la cuisson puis retomber de suite.

Mettons la main à la pâte

Ingrédients : 500 gr de farine, 10 gr de sel, 200 gr d’eau froide, 20 gr de vinaigre de vin blanc, 60 gr de beurre fondu froid, 300-350 gr de beurre de tourage.

Faire une pâte en mélangeant rapidement les ingrédients de la détrempe (tous les ingrédients sauf le beurre de tourage). Laisser reposer la détrempe filmée au frais durant une nuit (au minimum une heure).

Préparer le beurre de tourage.

Allonger la détrempe et placer le beurre au milieu, refermer la détrempe sur le beurre comme une enveloppe.

Répartir la matière grasse dans le pâton en tapotant doucement et régulièrement avec le rouleau. La matière grasse se répartit équitablement.

Allonger le pâton de manière régulière. Continuer à tapoter avec le rouleau sans appuyer fortement avec le rouleau sur la pâte sinon le beurre va transpercer la détrempe et donc donner un feuilletage inégal. Commencer à abaisser en opérant un mouvement régulier de bas en haut. L’abaisse doit être régulière mais trop fine.

Plier le pâte en quatre (2 tours) puis faire pivoter votre pâton d’un quart de tour. La soudure doit être placée à droite. Il est primodial de bien former le premier pâton (dans mon cas, ce n’était pas réussi).  Laisser reposer la pâte filmée une nuit. Vous venez de réaliser les deux premières tours.

Au bout du temps de repos, recommencer l’opération et laisser reposer la pâte filmée une nuit. Avant d’abaisser la pâte, exercer une légère pression sur les bords afin de les verrouiller.

Avant son utilisation, redonner un à deux tours (en pliant votre pâte en 3 une ou deux fois) en fonction de son utilisation en fleurant avec de la farine ou du sucre glace.

Pour faire une galette, il faut faire un tourage à 5 tours. Pour faire des tartes, mille-feuille ou chaussons, il faut effectuer un tourage à 6 tours

N’hésitez pas à jeter un coup d’œil aux photos

Pâte feuilletée et applications
Album : Pâte feuilletée et applications
Nouvel essai.... Encore du boulot
14 images
Voir l'album

Petites idées

Pour le petit déjeuner, vous pouvez confectionner des chaussons aux pommes, à la compote de votre choix ou même au nutella ou autre pâte à tartiner.

Vous pouvez confectionner des excellents petits tartes aux oignons et lardons en faisant à l’emporte-pièce de petits rond de pâte. Sur ces ronds, placer un cc de lardons et des oignons caramélisés. Enfourner 20 minutes dans un four à 180°C- 200°C.

Une dernière petite astuce, lorsque vous découpez le morceau de pâte, au moment de la placer sur la plaque de cuisson, il faut la retourner. Une fois découpée, laisser votre pâte reposer un peu avant de la garnir car à cause des tours données, la pâte à tendance à se détendre un peu.

 




Crevettes à l’huile essentielle de pamplemousse

11032013

Une petite recette facile pour utiliser vos huiles essentielles.

Il y a quelques temps, un petit billet sur les huiles essentielle avait été publié. Si vous le souhaitez, n’hésitez à le relire C’EST PAR LA

La recette est à adapter en fonction du nombre de personne ou de la quantité souhaitée.

Par personne prévoir 100 gr de crevettes roses décortiquées, une cs de huile d’olive ou d’huile de colza et un coup de spray de l’huile essentielle pamplemousse brum’.

Mettre vos crevettes dans une papilotte en silicone ou dans un plat allant au four avec l’huile et un peu de gros sel. Les faire cuire à 65°C durant 20 minutes. A la sortir du four, les mettre dans un petit plat. Récupérer l’huile présente dans votre plat et mélanger la avec un spray d’huile essentielle de pamplemousse (Il faut toujours mettre les huiles essentielles en fin de cuisson et mélanger avec un corps gras… Petit rappel). Cette huile vous permettra de napper un peu vos crevettes mais également d’assaisonner votre salade d’accompagnement.

Par contre, petite meuh est encore fâchée car elle a oublié de prendre les photos… Il y a du relâchement dans l’air;)  




Sauce Saclà Poivrons Ananas

27022013

Il y a quelques temps, je vous avais parlé du petit colis que m’avez envoyé la marque Saclà. Si vous avez raté l’épisode voici le tutoriel de rattrapage

Aujourd’hui, je vous donne des idées pour utiliser la sauce poivrons ananas autrement que pour vos pâtes ou votre riz.

Première idée : TARTE saucisse, haricot vert et sauce poivrons ananas.

La première idée, utiliser cette merveilleuse sauce en fond de tarte. En plus la saucisse type merguez ou chipolatas se marie très bien avec.

Il vous suffit d’avoir à disposition une pâte feuilletée, 2 œufs, du lait entier, de la maizena, des aromates, des saucisses, des haricots verts ou autres légumes et de sauce Saclà poivrons ananas

Apres… étaler votre pâte feuilletée, la badigeonner de sauce poivrons ananas. Couper vos saucisses en rondelles et vos légumes. Les mettre sur votre pâte. Faire au « sauce » avec les œufs, le lait et la maizena et les aromates. Répartir sur votre pâte la sauce. Enfourner 40 minutes à 180°C.

Deuxième idée :TORTILLAS de blé au bœuf et à la sauce poivron ananas.

Seconde idée, faire des tortillas de blé avec la sauce poivrons ananas… C’est génial pour les personnes qui n’aiment pas les tortillas mexicains trop épicées.

Il vous suffit de faire cuire votre viande de bœuf avec quelques oignons, y ajouter la sauce et ensuite garnir votre tortillas…

Après je n’avais plus d’idées car le pot était déjà vide L.

 




Moelleux aux fruits rouges

1022013

Dans la série pâtisserie et moelleux de Chez Meert, suite et fin (Et oui le livre de recette n’en contient plus d’autres). Donc oui toujours de la poudre d’amande !!!

Ces gâteaux sont idéaux pour un pic nic, gouter…Bref aucune excuse pour ne pas en faire.

Comme d’habitude, la recette est à faire en plein hiver du coup difficile de trouver des fruits rouges frais pour la décoration. De plus, n’étant pas fan du nappage gélatineux, j ’ai zappé l’étape décoration mais les gâteaux n’en sont pas moins bons.

Pour cette recette, il est indispensable d’utiliser des fruits surgelés. Pendant leur cuisson, leur jus en fondant, va contribuer à faire lever les gâteaux. Comme je ne suis pas encore dotée de douille de compétition, j’ai un peu « aménagé » la recette en mélangeant les fruits fouges à la de gelée de framboises et fraises. J’ai ensuite séparé le jus des fruits, ajouter le jus à la pâte et mis des fruits au-dessus des muffins une fois que la pâte avait été poché.

Comme pour les moelleux à l’orange, il faut pocher les gâteaux… Bon petite meuh commence à moins douiller avec la poche à douille et la cuisine aussi ;). Par contre, ils étaient moins faciles à démouler que les moelleux à l’orange…

Attention, prêt…

Pour 12 petits muffins et 2 petits cakes ou pour 10 gâteaux de 100 gr

Préparation : 45 min ; Cuisson : 30 min

Ingrédients : 5 œufs, 182 gr de sucre blanc, 38 gr de vergeoise blonde, 102 gr de beurre doux, 98 gr de beurre demi-sel, 100 gr de poudre d’amande, 150 gr de farine T55, 90 gr de farine spécial gâteau, 5 gr de levure chimique, 120 gr de fruits rouges surgelés mis à température ambiante 3 heures avant, 50 gr de gelée framboise Fraise, Nappage coloré (facultatif), Fruits rouges frais pour la décoration (facultatif).

Mélanger les fruits surgelés et la gelée.

Séparer les blancs des jaunes de 4 œufs. Mélanger au robot (puissant maximale) 132 gr de sucre blanc, la vergeoise blonde, les beurres et
la poudre d’amande. Ajouter, petit à petit, les jaunes d’œufs battus et l’œuf restant battu. C’est important de le faire progressivement car les œufs sortant du frigo provoquent un choc thermique et figent le beurre qui est lui à température ambiante. Ajouter les farines et la levure.

Monter les blancs en neige avec 50 gr de sucre blanc. Incorporer à la pâte. Séparer le jus des fruits et les fruits (si vous n’avez pas de douille de gros diamètre comme moi) et incorporer le jus uniquement à la pâte.

Remplir à la poche à douille les moules siliconés. Ajouter ensuite les fruits rouges au-dessus. Faire cuire 30 min à 160°C.

Vérifier la cuisson au couteau et démouler à froid.

Si vous le souhaitez (ce que je n’ai pas fait) vous pouvez décorer vos gâteaux avec un nappage coloré (sucre gélatiné acheté dans le commerce) et les décorez de fruits rouges frais.

Et bien sûr le mot de la fin les photos

Moelleux aux fruits rouges
Album : Moelleux aux fruits rouges
Photo de la recette des moelleux aux fruits rouges de Chez Meert
7 images
Voir l'album

 




Pâte à pizza maison

29012013

La pâte à pizza est un grand classique qui ne demande pas de technique poussée pourvu que les proportions soient respectées. Elle peut se préparer à la main ou au robot avec un batteur plat ou un crochet mais pas un fouet. Je l’ai faite à la main.

Pour la levure, utiliser de préférence de la levure de boulanger fraîche… Ce que je n’ai pas fait ! Cette levure est disponible chez le boulanger ou dans les rayons frais pâtisserie des grandes surfaces

N’hésitez pas à lire l’article sur les levures qui peut vous aider… C’est pas là

Quelques conseils avant tout !

Attention à la température de l’eau, si vous décidez de diluer votre levure dans de l’eau. Votre eau doit être aux alentours de 40°C sinon elle meurt.

Ne pas mettre en contact direct la levure et le sel. Au contact du sel, la levure « meurt ».

Si vous utilisez de la levure fraîche, il vous suffit de multiplier par 2 (ou par 3 tout dépend des gens) la quantité de levure sèche.

Enfin, cette pâte se congèle très bien aussi bien crue que cuite avec de la garniture.

Mettons la main à la pâte !

Préparation 20 min – Repos 2 h minimum / 24 heures

Pour 2 personnes

Ingrédients : 250 gr de farine (+50/80 gr pour le pétrissage), 5 gr de gros sel, 5 gr de levure sèche Francine, 23 gr d’huile d’olive, 150 gr d’eau.

Mettre la farine dans un saladier et creuser un puit au milieu.

Mettre le sel sur les bords du saladier.

Dans le puit, verser la levure puis l’eau tiède. Vous pouvez décider de diluer au préalable votre levure dans de l’eau tiède mais ceci n’est pas nécessaire avec la levure Francine. Verser ensuite l’huile.

Commencer à mélanger avec une cuillère en bois. Pétrissez ensuite à la main ou au robot (A la main pour moi !) pour obtenir une pâte bien homogène afin que le réseau glutineux ait le temps de se former (5 minutes au robot, un peu plus à la main).

Mettre la pâte dans un saladier recouvert d’un linge propre humide. Laisser lever 2 heures minimum voire même 24 heures, la pâte va doubler de volume.

Etaler ensuite en farinant le plan de travail et la garnir selon vos idées… Ce qui est sympa c’est que vous pouvez choisir la grosse de votre pâte… D’ailleurs pourquoi ne pas incorporer des fines herbes, du fromage ou des épices dans votre pâte ?

Le tout en photos !

Pâte à pizza
Album : Pâte à pizza
Photos de la recette pâte à pizza
8 images
Voir l'album







arsouilles |
Safran des Prises |
Les gâteaux de Claudine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | cuisine et buffet de mika
| la Cigale Huile d'olive à S...
| DESSERTS