• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 6 mai 2013

C’est moi, j’aime le chocolat ;)

6052013

Oyé, Oyé

Dans le cadre d’un concours organisé par cemoi, je vais prochainement vous présenté, utilisé et dégusté des produits de la marque cémoi.

Dés à present, vous pouvez en apprendre un peu plus sur cette marque en cliquant sur ce lien.

Cemoi
Album : Cemoi
C'est moi j'aime le chocolat
1 image
Voir l'album

 




Pâte à pizza

6052013

Qu’elle soit richement garnie ou nature, la pizza fait un excellent pain plat. La quantité de levure utilisée dépend du temps que l’on a devant soi. L’idéal est de préparer la pâte au moins 2 heures à l’avance. Elle se conserve au maximum 4 heures au frais. Réduisez de moitié la dose de levure si vous préparez la pâte le midi pour la faire cuire le soir, augmentez la de moitié si vous en avez besoin tout de suite.

Les explications en photo

pâte à pizza
Album : pâte à pizza
Par qu'une image, c'est parfois plus simple que des explications
9 images
Voir l'album

Pour 500 gr de pâte

Ingrédients : ½ cc de levure fraîche ; 15 cL d’eau tiède, 2 cc de sucre en poudre, 1,5 cs d’huile d’olive plus de quoi pétrir ; 250 gr de farine, 1 cc de sel fin.

Dans un saladier, mélanger la levure, l’eau, le sucre et l’huile. Dans un autre saladier, mélanger la farine et le sel. Versez le liquide sur la farine et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte molle et collante (Oui ça colle aux doigts). Couvrir le saladier et laisser reposer 10 minutes.

Pétrir la pâte en utilisant un plan de travail légèrement huilé plutôt que fariné. Vous pouvez utiliser de l’huile d’olive, de maïs ou de tournesol. Il en faut tellement peu pour empêcher la pâte de coller pendant que le pétrissage qu’elle ne donnera aucun goût à la pâte. Vous pouvez pétrir sur n’importe quel plan de travail (contreplaqué, marbre, bois non vernis ou inox). Au lieu de pétrir la pâte sans interruption pendant 10 minutes, ma mascotte TOP CHEF m’a imposé d’alterner pétrissage et moment de repos. Comme ma pâte collée un peu trop à mon goût, j’ai triché j’ai ajouté de la farine. Vous obtiendrez une pâte élastique à la texture alvéolée d’où a été chassé au maximum le gaz accumulé et dont la farine a eu largement le temps d’absorber l’eau. N’essayez pas de « développer du gluten ». L’hydratation s’en chargera. L’important est de mélanger la pâte de manière homogène.

Huiler donc un plan de travail sur une surface ronde de 20 cm de diamètre. Enduire la pâte de 2 cc d’huile. La poser sur le plan de travail et couvrir d’un linge.

Avant de commencer à pétrir, laver et sécher le saladier. Huiler légèrement l’intérieur ainsi que vos mains. Retirer le linge et plier la pâte en deux en ramenant une moitié vers vous. A ce stade, la pâte est molle et collante.

Si vous êtes droitier, servez-vous du pouce gauche pour maintenir la pâte en place. Avec le talon de la main droite, appuyer doucement mais fermement en poussant du centre vers le bord, pour bien étirer.

Soulever et faire tourner la pâte d’un quart de tour. Renouveler l’opération (plier, appuyer et tourner) de 10 à 12 fois. Arrêter avant qu’elle ne commence à coller au plan de travail. Placer la pâte dans le saladier huilé, couvrir d’un linge et laisser reposer 10 minutes.

Plier et appuyer et faite tourner la pâte deux fois à 10 minutes d’intervalle. La pâte a besoin de moins en moins d’huile à chaque fois. La masse grumeleuse du début se transforme progressivement en une pâte élastique et satinée.

Abaisser la pâte en la façonnant à la main en disque, couvrir et laisser reposer 10 minutes. La découvrir et l’abaisser encore (jusqu’à 3 ou 4 mm d’épaisseur). Fariner la légérement pour éviter qu’elle ne colle.

La garnir ensuite suivant vos envies







arsouilles |
Safran des Prises |
Les gâteaux de Claudine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | cuisine et buffet de mika
| la Cigale Huile d'olive à S...
| DESSERTS